#9 Thierry Veil (Bagelstein) – Comment t’as fait pour passer d’1 à 80 boutiques de restauration tout en assumant un marketing impertinent ?

Écouter l'épisode
Episode 9 podcast Comment tas fait les rencontres dentrepreneur Thierry Veil

Entrepreneur depuis plus de 10 ans, je suis passionné d'entrepreneuriat et cherche toujours à comprendre le fonctionnement des choses et comment les autres ont fait.

Thierry, c’est l’histoire d’un profil complètement « barré » qui veut vivre ses rêves : je m’attendais à ce qu’il me parle de plage, cocktails et autres clichés mais non, pour lui c’était d’abord travailler dans l’audit financier, ensuite devenir DG de Club de foot de Ligue 1… puis entrepreneur.

Sans rien y connaitre au milieu de la restauration et après avoir ouvert le 1er sushi à assiettes tournantes de Strasbourg (« pays » de la choucroute), il s’est lancé en 2011 avec Gilles son associé (et beau-frère) dans le bagel : aujourd’hui, Bagelstein c’est plus de 80 boutiques en France, un développement sur l’étranger… et une sacrée audace !

Pourquoi audace ? Un petit tour sur le site web de la marque suffit pour saisir son esprit : « Arrêtez de manger de la merde ! », « envie d’avoir du spam ? » (pour l’inscription à la newsletter), « mentions illégales » (pour les mentions légales)… l’impertinence est de mise, les coups publicitaires sont décriés ou adulés. 

En bref, avec Bagelstein, Thierry n’a pas fait les choses à moitié : on aime (beaucoup) ou pas (du tout), mais la marque prend parti… et des risques et ne laisse pas indifférent !

Dans cet épisode, il nous raconte SANS FILTRE les galères d’entrepreneurs qui découvrent le milieu de la restauration (mais aussi en quoi leur vision extérieure a été une force pour eux), les erreurs qu’il a pu faire (pourquoi il ne faut jamais ouvrir une boutique en face d’un lycée…) et des anecdotes croustillantes de ces 10 dernières années.

On évoque également ses apprentissages, de l’intérêt de pousser à fond le concept et le marketing à comment passer du métier de restaurateur à franchiseur (ce n’est plus du tout la même chose !) en passant par la complémentarité avec son associé.

Enfin, parce que le marketing fonctionne à la condition qu’il y ait de bons produits, Thierry nous explique les impacts de la Covid-19 sur son secteur d’activité, en quoi cela a permis d’accélérer l’évolution du concept de Bagelstein et comment il a fait pour animer un réseau de franchisés à distance et en pleine crise tout en continuant d’ouvrir de nouveaux points de vente.

Si vous souhaitez vous lancer dans la franchise, cet épisode est un must-have !

Si vous souhaitez oser davantage dans votre marketing, aussi !

Pour conclure cette description « à la Bagelstein », je dirais que… « si t’es entrepreneur et qu’à 50 ans t’as pas écouté cet épisode, c’est que t’as raté ta vie ! ».

Site web Bagelstein : https://www.bagelstein.com/
Thierry sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/thierry-veil-8460549/

Note 1 : merci à vous chers auditeurs pour votre indulgence quant au son pas toujours parfait de cet enregistrement, les conditions actuelles et à distance ne nous ont pas permis d’obtenir mieux. Ceci n’enlève rien à la qualité de l’intervention de Thierry ! On fait notre maximum pour les prochains 😉

Note 2 : nous comptons sur votre fidélité, votre appétence pour nos sujets et votre soutien pour continuer à nous écouter, partager le podcast à vos proches/contacts et le noter 5/5 étoiles sur Apple Podcast, cela nous aide à diffuser largement notre intérêt pour l’entrepreneuriat et les retours d’expérience des profils passionnants qui acceptent gentiment de passer à notre micro 😉

Discutons ensemble

Écouter plus d'épisodes

Subscribe

Episode 9